Le blog des elfes

Encens (résine naturelle)

Les encens…pour certains, il n’évoque qu’une odeur capiteuse de patchouli. C’est oublier que brûler de l’encens est un rituel universel et millénaire. L’Occident redécouvre ses vertus et ses multiples variétés qui procurent énergie ou apaisement.Depuis des millénaires, sur tous les continents, les hommes ont fait des fumigations pour honorer leurs dieux, accroître leur niveau de conscience et se soigner. Qu’ils aient été chamans en Asie ou en Amérique, sorciers en Afrique ou prêtres en Egypte, ils avaient découvert que la fumée de certains bois et plantes pouvait apporter la sérénité, l’apaisement intérieur, qui est le fondement du bien-être. Le mot « santé » vient de l’indien shanti, qui signifie paix intérieure.Le terme « encens », du latin incendere (brûler), désigne les bois, les plantes et les gommes qui dégagent des parfums en se consumant. Mais l’encens véritable, ou oliban, correspond aux résines d’arbres de la famille boswellia, qui ne poussent que dans quelques régions du Soudan, d’Ethiopie, du Yémen et de Somalie.Lorsque l’on consume de l’encens, les molécules odorantes, situées juste au-dessous du point d’incandescence, sont agitées par la chaleur et diffusées sans brûler. Dans l’Egypte ancienne, on utilisait l’oliban pour soigner les maladies pulmonaires et hépatiques.En Inde, dans la rue, même les mendiants ont leurs bâtonnets pour leurs dévotions. Au Japon, on “écoute” des encens aux odeurs différentes selon les saisons. Et chez nous, comme si l’on ressentait inconsciemment ses vertus, chacun invente ses rituels, renoue à sa manière avec les anciennes traditions. Au-delà du geste religieux ou thérapeutique, l’encens reste une harmonie que l’on peut transporter avec soi.j’ai pu constater que les résines et encens en grains n’étaient pas très connus du grand public.Ils gagnent pourtant à être utilisés car leur portée est bien plus profonde et plus puissante que celle des encens en bâtons ou en cônes.Pour ma part, je les utilise beaucoup lors de Purifications et lorsque j’ai besoin de prendre de grandes décisions ou de chasser des idées négatives.Dans la pratique magique, l’encens sert à représenter l’élément de l’air et à apporter les vibrations des herbes lors de la pratique. Les herbes ou résines qui brûlent, dégagent les énergies qu’elles contiennent et les diffusent autour de nous. On peut alors s’enivrer des énergies qui se répande tout autour de nous. Cette fumée qui se dégage de l’encens, peut servir à purifier le corps, une pierre, un objet ou l’endroit où s’effectue le rituel par exemple. Les parfums dégagés par l’encens, pourront aussi aider à la visualisation, faire une offrande ou se mettre dans un état propice au rituel.Utiliser les encens, c’est travailler en lien direct avec les herbes et leurs vibrations. Cette méthode est simple d’utilisation et laisse dans l’atmosphère les énergies désirées.Pour les utiliser, il faut un encensoir ou un brûle-encens (que vous disposerez sur un dessous de plat ou une surface qui ne craint pas la chaleur), du sable, des charbons ardents, une pince à charbon et des allumettes ou bougies. Les charbons existent en noir, doré ou argenté. Les noirs sont les plus communs donc plus faciles à trouver, leur influence est neutre. Les argentés renforcent la protection et les dorés démultiplient la puissance des demandes.Placez du sable dans le fond de votre récipient pour le protéger et ainsi éviter qu’il ne surchauffe et que les résines n’attachent aux parois une fois fondues.Pour allumer un charbon, il faut le tenir avec la pince à charbon et le présenter à la flamme d’une allumette ou d’une bougie. Personnellement, je préfère utiliser une bougie .Pour des raisons de sécurité, allumez-le à 20 ou 30 cm de vous car il crépite et peut envoyer des projections lorsqu’il commence à s’embraser.Dès qu’il devient rouge, posez-le dans le brûle-encens ou l’encensoir, face convexe vers le bas.Vous pouvez à présent déposer une pincée de grains dans la partie concave et profiter des arômes de la fumigation. Rajoutez une nouvelle pincée d’encens autant de fois que nécessaire selon l’effet que vous recherchez. Aérez bien votre pièce !Au fur et à mesure de sa combustion, le charbon deviendra gris clair et mettra plus d’1h à se consumer intégralement.Comme pour toute source incandescente, vous devez tenir votre charbon hors de portée des enfants et des animaux et ne pas le laisser brûler sans surveillance. Manipulez-le toujours avec la pince pour éviter les brûlures.Attention! Même lorsque votre charbon sera entièrement consumé, le brûle-encens ou l’encensoir restera encore très chaud pendant plusieurs heures. Attendez donc que votre récipient soit totalement froid avant de le nettoyer.Pour purifier la maison : oliban, myrrhe, benjoin, sauge.Pour s’apaiser : benjoin, santal, storax et cannelle.Pour mieux dormir : santal, cannelle et bois d’agar.Pour méditer : oliban, mastic, cèdre, santal, myrte, bois d’agar.