Le blog des elfes

Feng-Shui

Feng-Shui ou l’art d’aménager son intérieur

Feng-Shui ou l’art d’aménager son intérieur : Le Feng-Shui est l’art ancestral chinois, il est basé sur les fondements de la philosophie taoïste, qui vise à optimiser l’aménagement de votre habitat afin d’harmoniser les énergies qui y circulent.
Cette discipline obéit à des règles extrêmement précises fondées sur la complémentarité originelle du Yin et du Yang.
Le Yin représente l’arrière d’une maison et le Yang le devant.
Le feng-shui est également basé sur le respect des énergies des 5 éléments (le bois, le feu, la terre, le métal et l’eau), positionnés dans l’espace en fonction des points cardinaux.

Afin de laisser pénétrer les énergies de la nature et de laisser le Chi ou Qi, (l’énergie vitale), circuler librement, vous devez les équilibrer.
Donc en vous basant sur les concepts du Yin et du Yang, des points cardinaux et des 5 éléments, ce qui permettra à l’harmonie de régner dans votre habitat.

Pour commencer, éliminer l’inutile : débarrassez-vous des objets superflus et donc inutiles, ceux qui encombrent votre maison et vous enchaînent au passé et au matériel. En Feng-Shui la notion d’espace est primordial car elle facilite la circulation des énergies. Selon le feng-Shui, mettre de l’ordre chez soi c’est aussi en mettre dans sa vie.

Éviter donc au maximum les angles pointus et les arrêtes tranchantes, ils cassent l’énergie.
Ce n’est pas toujours possible pour les coins des murs, il faut alors vous appliquez à les éviter. Lorsque vous disposez ou que vous choisissez votre mobilier. À savoir qu’il faut également bannir les images négatives et violentes de votre décoration.

Je vous propose des vous donner quelques exemple de pièces a aménager.

Entrée :

L’entrée est la premiére pièce par laquelle le Chi va entrer et là aussi que les énergies vont organiser leur distribution pour nourrir votre maison. Chaque hall ou couloir est “responsable” du Chi entrant dans les pièces qu’il distribue et les solutions à un mauvais Chi entrant sont à rechercher d’abord de ce côté.
Un hall trop sombre, un papier peint gris perlé ou vert olive peut rabaisser sensiblement le Chi à disposition pour les pièces qu’il distribue.
Ils créent une zone de tampon entre la collectivité et l’intimité, précieuse pour organiser au mieux la circulation du Chi général.

Enlever tout ce qui traîne au sol (chaussures, boîtes, ustensiles rarement utilisés) ou ce qu’on a empilé dans les coins pour s’en débarrasser et qui gênent soit le Chi, soit le passage (les bottes en caoutchouc, les bottines d’hiver, la boîte d’aspirateur, les bottins de téléphone, les parapluies, les gadgets dont on ne sait que faire etc.). Tous ces objets obstruent la fonction de passage, de transition énergétique que les halls devraient pouvoir être à même de réaliser pour le bien de chacun.
De vieilles boîtes à chaussures peuvent être peintes dans un ton dégradé de celui du hall et être proprement empilées pour effacer leur charge de confusion et de désordre, par exemple.

Les symboliques fortes pour l’entrée

Tout objet placé dans l’entrée (le hall ou la pièce qui reçoit directement le Chi extérieur) va voir son impact symbolique multiplié. Toute couleur va qualifier le “Chi entrant” de son pouvoir vibratoire. Toute symbolique introduite dans une zone du Pakua de l’entrée va connoter l’ensemble de l’habitation de ses forces premières. Puisse la bouche du Chi être agencée et décorée avec toute la considération qu’elle mérite!

L’extérieur

Véritable jonction entre le dedans et le dehors, l’aménagement extérieur de la porte d’entrée relie la maison aux forces brutes qui sont parties prenantes de la mouvance collective du monde. La porte, de l’extérieur, est sujette à toutes les projections psychiques du voisinage vers l’habitation (” Tiens, le voisin a placé la même couronne de Noël que la voisine.” ou “Les bacs de géraniums aux fenêtres sont en train de se dessécher. ils doivent être en vacances.”), autant de pensées positives ou négatives qui se bousculent contre la façade et stagnent, çà et là, dans l’environnement direct de l’habitation.

Chambre :

La chambre est la pièce ou nous passons le plus de temps, soit plus d’un tiers de notre vie.
Il est donc essentiel d’y conserver une atmosphère paisible et harmonieuse. Afin qu’une chambre soit Feng Shui, elle doit être claire et dégager de tous les objets qui n’ont aucun lien avec le repos.

La télé émet des ondes électromagnétiques (même éteinte), rendant donc votre sommeil de mauvaise qualité d’ou fatigue et irritabilité. Mieux vaut vous endormir avec un bon livre plutôt qu’une émission absurde, un film trop violent ou triste qui vous rendra taciturne au petit matin, également les appareils de sports sont à bannir, le miroir vous y avez droit mais attention à ne pas voir votre reflet lorsque vous êtes dans votre lit.
Aucune photo de vos enfants elles peuvent perturber votre intimité . Donc si vous cherchez l’âme sœur, elles peuvent être un frein et ne pas laisser de place dans votre vie à une autre personne.

La chambre Feng-Shui idéale doit avoir des couleurs pastels, chaudes, neutres, claires. Surtout pas de rouge, de orange, de couleurs trop vives.
Il doit y avoir un lit de préférence en bois, avec tête de lit. Le matelas sera un 2 places, pas de matelas séparés ou de lits jumeaux qui séparent le couple. Le lit ne doit pas se trouver sous une poutre, ce qui symbolise également la séparation du couple.

Le lit ne doit pas se trouver sous une fenêtre, ni directement face à la porte.
Si vous avez une chambre avec salle d’eau, pensez à toujours fermer la porte de cette dernière pour éviter que votre énergie ne se perde dans les canalisations. La chambre Feng-Shui d’un couple doit avoir des objets par paire. Deux chevets identiques, deux lampes identiques, deux oreillers identiques… Une ou deux photos de vous seront les bienvenues dans cet espace dédié à l’intimité.

LE PA KUA OU LES NEUF DOMAINES

Un outil d’analyse

Le Pa Kua ou Bagua selon les traductions, est l’outils d’analyse essentiel du feng shui. Si votre résidence était un corps humain, on pourrait rapprocher le Pa Kua du scanner qui en fait l’analyse afin de relever les petites anomalies ou les faiblesses évidentes. Chaque partie d’un organisme vivant doit fonctionner correctement pour maintenir l’harmonie de l’ensemble. Dans le cas où un élément serait défectueux, ses voisins prennent momentanément le relais pour pallier à la déficience mais il va de soi que si le problème perdure, tout le système sera alors en perte d’équilibre. Le Pa kua vous servira donc à identifier les domaines plus faibles (ou plus forts) de votre demeure afin de poser les actions adéquates pour transformer votre environnement.

Le Pa Kua est composé de huit trigrammes auxquels s’associent huit points cardinaux : nord, sud, est, ouest, nord-est, nord-ouest, sud-est, sud-ouest. Par ailleurs, chacun des trigrammes représente aussi une des huit Aspirations du domaine de la vie : richesse et prospérité (sud-est), reconnaissance et notoriété (sud), mariage et amour (sud-ouest), enfants (ouest), Mentors et communication (nord-ouest), carrière(nord), éducation et savoir (nord-est), famille et santé (est). Une fois le Pa Kua posé sur le plan de votre maison (comme dans le cas du Pa Kua), chaque secteur du Bagua pourra être activé par un Élément différent que nous appellerons « remède ».

Retrouvez nos article fend-sui en cliquant ici.